Quand je serai grand, je serai connecté !


Les objets connectés envahissent notre quotidien, dans notre vie personnelle et professionnelle.

Selon les plus récents pronostics, plus de 20 milliards d’objets connectés devraient co-exister en 2020. La multiplication des informations et données à traiter s’accélère encore, les échanges internationaux de données ont été multipliés par 45 en 10 ans. Nous comptons aujourd’hui en tera-octet, là où le premier Apple II proposait 4 kilo-octets de mémoire vive en 1977 !

Nos usages se modifient et nos besoins évoluent. Nous créons de nouveaux types d’emplois pour mener ce changement. C’est l’avènement du Chief Data Officer, du Data Scientist, du Master Data Manager et autre Data Protection Officer.

L’organisation même de l’entreprise doit se réinventer pour être plus rapide, plus adaptable, plus agile. Elle se doit de prendre en considération tous ces nouveaux liens avec ses consommateurs et construire une nouvelle expérience client.

Alors imaginer ne pas être concerné par ce mouvement de fond qui touche à tous les pans de notre quotidien, tant professionnel que personnel, relève presque de la naïveté. C’est un vrai raz-de-marée digital qui modifie peu à peu nos relations aux autres, à notre environnement, aux objets, aux institutions…

Votre inscription au lycée, à l’université, à pôle Emploi, à la CAF ou sur les listes électorales ne se fait déjà plus que de façon dématérialisée, le suivi de consommation de votre compteur électrique se fait à distance, votre voiture indique votre type de conduite à votre assurance… vous avez presque plus d’informations sur vos cousins lointains par Facebook que lorsque vous les voyiez à chaque rassemblement familiaux. Vous voyagez sans billet papier, dès que vous mettez les pieds dans votre gare, vous recevez un message pour vous indiquer que, puisque vous êtes très en avance, vous pouvez peut-être modifier votre réservation et lorsque vous rentrez enfin chez vous, vous apprenez avant de franchir le pas de la porte, qu’un paquet vous attend dans votre boite aux lettres et la température de la maison a déjà été réglée selon vos goûts … et tout ceci ne relève que de la sphère personnelle alors qu’en est-il de votre entreprise ?

Vous pensez pouvoir passer au travers de ce mouvement ?

Pourtant, vous avez bien développé un site internet, et finalement votre logiciel de gestion des temps communique avec votre prestataire qui édite les fiches de paie. Vos pannes machines sont identifiées et analysées pour aider vos chefs d’atelier à améliorer leurs performances et envisager les investissements nécessaires. Votre CRM conserve votre historique client et génère des données qui sont analysées pour envoyer le bon message, relancer au bon moment, anticiper les prises de décision…

Avez-vous finalement essayé de comprendre quel utilisateur connecté vous étiez ? Avez-vous construit une stratégie selon l’usage que vous faites ou voulez faire des technologies ? Avez-vous été au bout de ce que la technologie peut vous apporter comme simplification de vos procédures ou comme enrichissement de vos connaissances ?

Finalement à quelle famille d’utilisateurs vous identifiez-vous ?

Vous attendez de la technologie qu’elle puisse vous aider à faire mieux, à améliorer la performance de l’entreprise, à dépasser les limites, à aller plus vite, plus loin, plus longtemps. Vous êtes obsédé par la recherche de l’excellence opérationnelle, vous êtes un PERFORMER.

​Au contraire, vous cherchez à vous faciliter la vie, à accéder à des outils qui vont faire à votre place, vous expliquer, vous aider, vous coacher, à automatiser des taches, vous faites partie des FACILITATEURS.

​Votre projet est de pouvoir tout contrôler, de mettre en place un monitoring ou un dispositif d’alerte, d’automatiser un reporting, de mettre en place un dispositif d’alerte, de faire du prédictif, vous êtes dans la mouvance des CONTRÔLEURS.

​Vous avez besoin de vous rassurer, de pouvoir sécuriser un process, un lieu…, d’assurer une maintenance préventive, de diminuer un risque, vous avez adopté la posture des ASSUREURS.

​Votre volonté est de communiquer avec autrui, de pouvoir partager une information avec une communauté, de travailler à distance avec d’autres personnes, de multiplier la diffusion de vos messages, vous êtes un COMMUNICANT.

​A l’inverse, vous voulez avoir accès à une information, réaliser un calcul complexe, déterminer une donnée clé, profiler un client, segmenter un marché, vous êtes un DENICHEURS.

Et si finalement, votre objectif était plutôt d’apporter la meilleure expérience utilisateur à votre client en lui apportant une interactivité nouvelle avec votre marque ? En l’embarquant dans un monde bien plus riche que le simple acte d’achat ? Vous auriez la fibre d’un EMBELLISSEUR ?

Quel intérêt de savoir à quelle famille vous appartenez, direz-vous ?

Dans une entreprise, selon votre activité ou le service que vous regardez, vous pouvez adopter des postures différentes. Bien comprendre ce qui constitue votre moteur vous aidera à construire votre stratégie, à exprimer votre besoin auprès de vos équipes ou de prestataires extérieurs, à choisir les bonnes solutions techniques.

En caricaturant un peu, on peut imaginer par exemple que devant la construction d’une nouvelle unité de production, un responsable d’atelier sera attiré par une approche facilitateur alors que le responsable qualité adoptera plutôt l’attitude d’un assureur et le DAF le rôle du contrôleur quand le DG se verrait plutôt comme un performer. Leurs besoins vont s’exprimer différemment et ils n’auront pas envie de solliciter la technologie pour les mêmes raisons, ni au même endroit. Ils devront faire des choix, gérer des priorités pour finalement décider de l’attitude la plus cohérente avec le projet global de l’entreprise et la genèse peut-être de cette nouvelle unité de production.

Avoir une vision claire et mettre les choses en perspective facilite toujours la communication d’un projet et finalement l’adhésion des personnes concernées par le projet. Votre stratégie digitale n’est autre qu’une extension de votre stratégie globale. Alors vous pensez toujours qu’il est imaginable de vivre sans cette connectivité ?

Avec des méthodes de clarification originales et des outils ludiques, POM3 peut vous accompagner dans cette phase de questionnement et vous aider à donner l’impulsion à votre projet.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2016 - POM3