top of page
Rechercher
  • Valérie CAILLIEZ

Et si nous devenions idiots...



Alors que la dernière enquête PISA 2022 montre une chute historique des performances des élèves dans le monde, nous sommes en droit de nous inquiéter de notre niveau de connaissances. En fait, même si la crise Covid est passée par là, elle n’explique pas tout. L’infléchissement était visible depuis une dizaine d’années.


Les pays asiatiques caracolent en tête du classement depuis de nombreuses années, la France se retrouve au niveau de ses partenaires européens, Espagne, Hongrie et Lituanie, ce qui la situe dans la moyenne des pays de l’OCDE.


Bien sûr, tout est perfectible et récupérable ou stabilisable mais c’est sans compter une certaine crise de l’enseignement dans beaucoup de pays.


Si vous ajoutez à cela la chute dramatique du niveau d’attention de humains, jeunes et vieux, pour cause d’usage prolongé des réseaux sociaux, si vous constatez un manque de discernement face aux fake news qui nous submergent, si vous subissez une polarisation de l’information réalisée insidieusement par les algorithmes selon vos préférences affichées, vous pouvez vous questionner sur l’avenir.


Pourtant avec un peu de recul, nous constatons que nous n’avons jamais su autant de choses. La connaissance est une matière vivante qui reflète l’évolution du monde, il semble indispensable de continuer à la faire grandir pour nous permettre de décoder ce monde en pleine évolution.


Cette Hypothèse de Futur explore sans prétention notre crédulité toujours plus grande face aux informations qui nous sont présentées. Notre manque de discernement nous rendrait-il plus manipulables ? Ne devrions-nous pas réapprendre à être sceptiques ? Ne devrions-nous pas développer une culture de la curiosité ?


Ce n’est pas chose aisée que d’être curieux lorsqu’on nous a appris que la curiosité était un vilain défaut !


Peut-être ne parlons-nous pas de la même curiosité ? Explorer les sujets d’actualité, découvrir de nouveaux experts, visiter une exposition, ouvrir un livre, écouter un podcast… sont autant d’expressions du meilleur des vilains défauts pour développer ses connaissances.


Et vous, quelle est la dernière trouvaille qui vous a inspiré en ce début d’année ?




Comments


bottom of page